Le footballeur Dani Alves va être jugé pour viol en Espagne

Le footballeur brésilien Dani Alves, accusé de viol par une jeune femme, va être jugé pour agression sexuelle – catégorie pénale comprenant le viol en Espagne –, a confirmé lundi 31 juillet à l’Agence France-Presse le tribunal supérieur de Catalogne. La date du procès n’a pas encore été fixée, a précisé le tribunal, ajoutant que les charges pesant sur l’ancien joueur du FC Barcelone et du Paris Saint-Germain, 40 ans, incarcéré depuis janvier, seraient les mêmes que celles mentionnées dans l’enquête, soit « un délit d’agression sexuelle ».

Selon la presse espagnole, la juge d’instruction chargée de l’enquête a convoqué le footballeur mercredi pour une audience afin de lui notifier le procès et a assorti l’ouverture des poursuites d’une caution de 150 000 euros non destinée à permettre une sortie de prison, mais imposée comme une « garantie » à avancer pour couvrir d’éventuels préjudices.

« Sévères indices »

Cette même juge avait rejeté à deux reprises la demande de remise en liberté du joueur, mettant en avant « le risque élevé de fuite » de Dani Alves « lié à la peine élevée qui peut lui être imposée dans cette affaire », les « sévères indices » l’incriminant et ses moyens financiers « énormes qui pourraient lui permettre de quitter l’Espagne à tout moment ».

Sans circonstances aggravantes, le joueur encourt une peine pouvant aller jusqu’à douze ans de prison. Dani Alves, qui était alors sous contrat avec le club mexicain des Pumas, est accusé par une jeune femme de l’avoir violée fin décembre 2022 dans les toilettes d’une discothèque à la mode de Barcelone. Il est incarcéré depuis le 20 janvier dans le complexe pénitentiaire de Brians, à une quarantaine de kilomètres de Barcelone.

Footballeur parmi les plus titrés de l’histoire, Alves a connu la période la plus glorieuse de sa carrière au Barça, entre 2008 et 2016, avec lequel il a remporté 23 trophées. Il a également joué pour la Juventus Turin et le Paris Saint-Germain.

Le Monde avec AFP