avec un nouveau doublé, la magie Messi continue à Miami

Encore une fois décisif. Lionel Messi a inscrit un nouveau doublé − son troisième consécutif − avec son nouveau club, l’Inter Miami, dimanche 6 août soir, sur la pelouse de Dallas pour permettre à son équipe d’arracher la qualification pour les quarts de finale de la Leagues Cup, une compétition qui regroupe les clubs des championnats américain et mexicain.

Grâce à un magnifique coup franc marqué à la 85e minute, la star argentine a envoyé, de son pied gauche chirurgical, les deux équipes aux tirs au but après un score de 4-4. Une séance remportée par l’équipe floridienne qui, après avoir enregistré onze matchs d’affilée sans victoire, ne connaît plus la défaite depuis l’arrivée de son génie argentin.

Ce but décisif de l’ancien joueur du PSG n’est pas sans rappeler celui de son tout premier match avec l’Inter Miami contre les Mexicains de Cruz Azul, tous deux sur coup franc depuis l’extérieur de la surface de réparation, dans les derniers instants de la rencontre, et en trompant le gardien de but avec un tir dans la lucarne.

Avant cela, dimanche, Lionel Messi avait déjà dégainé le premier dans le match, en ouvrant la marque dès la 6e minute d’une frappe instantanée du pied gauche à l’entrée de la surface, sur un centre de son ancien partenaire barcelonais Jordi Alba, arrivé lui aussi il y a peu de temps. C’était le premier but de l’Argentin à l’extérieur, après avoir disputé ses trois premiers matchs en Floride.

Lire aussi : Football : Lionel Messi, buteur décisif pour son premier match avec Miami

Le « cirque » Messi

Les choses se sont ensuite gâtées pour Miami qui s’est retrouvé mené 3-1 puis 4-2 avant que le joueur de Dallas Marco Farfan ne marque de la tête contre son camp sur un coup franc tiré sur le côté par… Messi (3-4). Le septuple Ballon d’Or s’est ensuite chargé de l’égalisation avant d’ouvrir la séance de tirs au but par une frappe victorieuse. Son équipe s’est finalement imposée 5-3 dans cette séance décisive.

Des fans souhaitent la bienvenue au Texas à Lionel Messi pour son premier match en dehors de la Floride, le 6 août 2023, à Dallas.

Dans la chaleur étouffante de Dallas − le coup d’envoi a été donné sous 38 °C −, les 19 000 spectateurs n’ont pas raté une miette du spectacle offert par le champion du monde argentin, la plupart d’entre eux enregistrant avec leur téléphone portable ses nombreuses frappes sur coups de pied arrêtés.

Lire le récit : Article réservé à nos abonnés Lionel Messi au PSG, c’est fini : récit des années parisiennes d’un génie du football sur le déclin

Mais l’effervescence autour du phénomène Messi ne ravit pas tout le monde aux Etats-Unis. L’entraîneur d’Orlando, Oscar Pareja, éliminé par l’Inter Miami au tour précédent, avait critiqué ce qu’il considère comme des privilèges pour la « Pulga ». « L’attention qui se porte sur nous avec tout ça, ça devient un cirque », avait-il déclaré après la défaite 3-1 de son équipe, jugeant que le match lui-même avait été « un cirque ».

« Leo Messi aurait dû avoir deux cartons jaunes. Je m’en moque que ce soit Messi. Cela influence le jeu. Le match doit être équitable et ça n’a pas été le cas sur le terrain », s’était-il emporté.

Mais le show Messi continue. La prochaine étape aura lieu vendredi 11 août face à Charlotte ou Houston qui s’affrontent lundi pour une place en quart de finale. Et le privilège d’affronter l’un des meilleurs joueurs de l’histoire du football.

Lire aussi : Lionel Messi foule le terrain à Miami, c’est peut-être un détail pour vous…

Le Monde avec AP